→ Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott
Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott Marie-Isabel Vogel & Alain Rappaport – Maximilian Stejskal – Folklig Idrott
53,00€
Maximilian Stejskal (1906-1991), ethnologue et professeur de gymnastique d'Helsinki, a mené une étude pour sa thèse de doctorat sur les compétitions « d'athlétisme populaire » parmi la population rurale masculine de langue suédoise en Finlande au début du 20e siècle. Pour son étude, Stejskal a parcouru à vélo de vastes étendues du sud et de l'est de la Finlande ainsi que de l'Estonie pendant un mois ou deux chaque année de 1929 à 1937, puis à nouveau en 1948, équipé de deux appareils photo à soufflet et d'une boîte de plaques de verre photographiques.

Lors de ces excursions, il recueillait systématiquement des informations sur les jeux traditionnels, ou « athlétisme populaire » comme il les appelle, qui n'étaient plus guère pratiqués à l'époque. Pour la plupart, des agriculteurs et des artisans âgés lui racontaient en détail les exercices et les épreuves de force et de courage avec lesquels ils avaient tenté de prouver leur virilité dans leur jeunesse. Selon ces descriptions, leurs fils, parents et ouvriers agricoles ont été invités à effectuer les exercices devant la caméra afin que Stejskal puisse les photographier.

Au cours de ses recherches sur le terrain, qui ont duré plus de 20 ans, Stejskal a amassé une collection considérable de documentation, qu'il a divisée en 11 sections différentes, une pour chaque excursion. Il comprend plus de deux mille pages manuscrites de carnets de voyage, des descriptions d'exercices, des tableaux, des croquis, des enregistrements musicaux et phonétiques et 433 photographies. Ce livre se concentre sur une petite sélection de ces photographies.

112pp, 255 × 350 mm, 98 photographies n/b
Couverture souple
Édition bilingue (anglais / suédois)
Éditions Patrick Frey, avril 2016
FERMER