→ Vasantha Yogananthan – Amma
Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma Vasantha Yogananthan – Amma
80,00€

Un mythe de deux âmes (2013-2021) s'inspire du conte épique Le Ramayana. S'inspirant de l'imagerie associée à ce mythe et à son omniprésence dans la vie quotidienne indienne, Vasantha Yogananthan a retracé la route légendaire du Népal à l'Inde jusqu'au Sri Lanka. D'abord enregistré par le poète sanskrit Valmiki vers 300 avant JC, Le Ramayana a été continuellement réécrit et réinterprété, et continue d'évoluer aujourd'hui. La série de Yogananthan est informée par la notion d'un voyage dans le temps et l'espace et propose un récit moderne du conte.

Le septième et dernier chapitre, Amma (« Mère » en tamoul) clôture le projet Un mythe de deux âmes, après 437 photos publiées sur sept livres (2016-2021). Pour célébrer cette épopée épique, Chose Commune sort un livre très spécial en étroite collaboration avec l'artiste - un livre avec 60 photographies inclinées à la main (imprimées et reliées en Italie).

Amma est centré sur la princesse Sita et traite du concept de « pureté ». En aucun cas une fin heureuse, la fermeture de Le Ramayana nous oblige à remettre en question le comportement de Rama et son obéissance aux règles fixées par une société patriarcale. D'un autre côté, les croyances et les actions de Sita sont exemptes de culture. Sita signifie sillon en sanskrit, elle est la fille de la Terre.

Les images qui composent Amma Emmenez-nous de la côte du Sri Lanka à la ville d'Ayodhya jusqu'à la jungle du Bihar, en Inde. Leur gamme chromatique recrée un monde où la civilisation disparaît peu à peu pour laisser place à un espace purement métaphysique. Le Ramayana n'a ni fin ni commencement. Il représente le cercle de la vie et il le sera donc toujours.


168pp, 245 × 300 mm, 60 photographies renversées à la main
Couverture souple avec rabats
Couverture : Jatinder Singh Durhailay
Français anglais
Commune de Chose, le 27 septembre 2021

FERMER